PROJETS

BB’S Machine

A travers leurs expériences vécues, Laurent Bortolotti et Denis Beuret nous interrogent sur le rapport que nous entretenons avec notre cadre de vie, les choix que nous faisons. Musique et claquettes forment un duo bouillonnant, cette folle vitalité conduit les artistes vers une création libre de toute contrainte et de référence. Ce duo novateur est accompagné d’un programme musical interactif inédit, réalisé par Denis Beuret. Ce programme musical joue les parties de la section rythmique en temps réel sur les compositions du tromboniste. En quête d’une liberté et d’un habitat qui les représentent c’est avec subtilité, sincérité et poésie que le duo nous livre une performance à découvrir d’urgence.Un échange complice qui résonne aujourd’hui comme une deuxième vie, une seconde chance. Quand la musique prend fin, on se réveille et la balade continue. 

 

 

Alone too, Denis Beuret  

Denis Beuret est un magicien du trombone.Son spectacle nous plonge dans un périple combinant à merveille finesse de jeu, virtuosité musicale et effets électroniques. Hors des sentiers battus, mélangeant jazz et musique électronique, l’artiste nous entraîne dans un voyage stratosphérique,esthétique, tout en émotion.Une parenthèse enchantée qui n’a de cesse de nous surprendre, de se réinventer et d’électriser ses auditeurs. 

Denis Beuret, Olivier Clerc & Bill Holden 

Trombone, batterie et trompette s’associent aux objets sonores géniaux de Bill Holden, Olivier Clerc & Denis Beuret. Skis de fond, tringles de rideau, passoires en acier, jantes de vélo, boîtes à biscuits, derrière cet inventaire à la Prévert, déclinable à l’infini, se cachent de bien curieux objets sonores. Créateurs de textures sonores inédites, ce trio est constamment animé d’une insatiable curiosité pour tout ce qui peut émettre du son. Tels des visionnaires, ils innovent et mélangent thèmes jazz et objets sonores pour mieux se réinventer. Live visuel, jeux d’équilibre, univers captivant, les émotions sont garanties. 

Suite inouïe, Denis Beuret

La performance de Denis Beuret porte merveilleusement bien son nom : Suite inouïe ! L’artiste démantèle les conventions en livrant une performance contemporaine et surprenante où il fusionne électroacoustique et jeu instrumental. Explorateur du trombone basse et de l’informatique musicale, il mélange différentes couches sonores, nous entraînant ainsi dans un chevauchement de perceptions entre réel et virtuel. Ce spectacle stimule l’imagination du public et l’invite à faire un grand saut pour plonger dans la découverte de sonorités surprenantes.

Matteo Mengoni, Denis Beuret & l’Ensemble Virtuel

Remarquable pianiste au jeu virtuose, Matteo Mengoni, est aussi talentueux qu’enthousiaste.  Audacieux et ingénieux, Denis Beuret est un tromboniste aux multiples talents. Ensemble, ces deux jazzmen nous embarquent dans un voyage groovy & punchy accompagnés du surprenant programme musical interactif développé par Denis Beuret. Ce programme musical joue les parties de la section rythmique en temps réel sur les compositions du tromboniste. Aussi, même les auditeurs les plus connaisseurs du jazz garderont les oreilles grandes ouvertes et resterons captivés tout au long du concert.  Venez découvrir les propositions musicales étonnantes de ce duo irrésistible.

 

BBRS – Beuret Burger Rojas Sassenhausen

 

Ce quartet de jazz et de musique improvisée réuni des musiciens alémaniques et un romand, belle manière de franchir allègrement le Röstigraben. “Improvising in the consulting room” est le nom de leur album qui va sortir au printemps 2016 sur le prestigieux label anglais Léo Records. Ils se sont rencontrés il y a 5 ans et ont joué ensemble lors de plusieurs collaborations et échanges, avant de décider de former un nouveau groupe en 2014.

 

 

Ecouter des extraits sur souncloud

 

Dossier à disposition sur demande par email

Whales’ Tales

 

Whales’s Tales est un spectacle multimédia où l’auditeur est plongé dans un univers maritime où les chants de différentes baleines se mêlent à une musique originale, le tout accompagné d’images inédites provenant principalement de Saint-Pierre et Miquelon et de la Réunion. Dans ce spectacle, le son provient de plusieurs haut-parleurs situés autour du public, afin de renforcer l’immersion de l’auditeur et de multiplier ses sensations. Ce spectacle s’adresse à tout le monde, enfants, adolescents, adultes, passionnés de nature ou de musique, chacun y trouvera de quoi satisfaire ses émotions et sa curiosité.

 

Ce projet est né du désir profond de mettre en musique un dialogue imaginé entre un musicien, représentant l’humanité, et un choeur de baleines enregistrées, choisies pour la qualité de leurs chants, représentant le règne animal. Jean-Christophe Rosaz a choisi le trombone pour sa forme, le souffle, à la symbolique forte, qu’il nécessite, la «gestique» de l’interprète : qui joue debout, pouvant tourner sur lui-même, ainsi que pour ses sonorités pouvant être appelées de type «aquatique» et se mêler suffisamment aux chants des cétacés. C’est d’abord un travail artistique de création musicale, mais qui possède également un contenu philosophique de la plus grande importance à l’heure actuelle.

 

Dossier à disposition sur demande par email

Suite Inouïe

Pour trombone basse, accessoires et électronique

 

Cette suite s’inspire, au niveau de la notation, du système que Vinko Globokar a utilisé dans Echanges ainsi que de la notation graphique utilisée par Morton Feldman, notamment.

Le trombone basse utilise une grande variété de sonorités en combinant les différents modes d’émissions avec différents types d’embouchures, de sourdines et d’accessoires.

Au niveau de l’électronique, le programme utilise une dizaine de boucles en même temps et spatialise ces boucles en quadriphonie avec les contraintes suivantes :

  • Les programme modifie de manière significative le matériel enregistré et ne les répète pas à l’identique.
  • La spatialisation varie la position des boucles de manière automatique.
  • L’interface permet à l’exécutant de contrôler lui-même l’électronique avec un pédalier, tout en jouant du trombone.
  • Le résultat est semblable à chaque exécution, sans être identique.

 

La Suite Inouïe reçoit toujours un très bon accueil du public et elle a été joué à de nombreuses reprises tant en Suisse qu’à l’étranger (France, USA). Le programme qui gère les boucles et la spatialisation a été écrit par Denis Beuret dans Max/MSP et est contrôlé au moyen d’un pédalier MIDI.